Les jus de légumes pour faire le plein d'énergie

L'extracteur de jus...

          ... ou la machine la plus utile et pratique que j'ai acquise depuis mon indépendance ! Ceux qui l'ont conçue sont des génies ! Le principe : extraire le plus de jus de fruits et de légumes possible, sans garder la pulpe. 
 

          Pourquoi un extracteur ? 

          Cet outil précieux permet d'extraire lentement le jus des fruits et des légumes avec tous leurs micronutriments, sans trop les oxyder, comme le feraient la centrifugeuse et le blender, qui broient à haute vitesse. Les jus peuvent donc se consommer jusqu'à 12h après l'extraction, contre 1 à 2h pour les deux autres appareils, à cause de l'oxydation. De plus, grâce à l'extraction lente des jus, les vitamines les plus fragiles ne sont pas détruites et on récolte le plein potentiel de l'aliment pressé. 

          Et ce n'est pas tout ! Ceux qui ont les intestins fragiles et ne supportent plus les fibres insolubles pourront profiter des mines de minéraux que sont les végétaux : calcium, potassium, sélénium, et j'en passe et des meilleurs... Un cocktail pour se reminéraliser et se vitaminer, et ainsi permettre à son corps de se reconstruire, ou de s'épanouir. Car en effet, avec cette alimentation moderne occidentale, nous sommes suralimentés, mais complètement déminéralisés... C'est ce que j'ai expérimenté avec mon alimentation d'étudiante très courante et j'en ai pris conscience grâce à Thierry Casasnovas du site Regenere

          Avec tous les plats préparés, la restauration rapide, les pesticides chimiques et les cultures hors sol, les minéraux et les vitamines viennent vite à manquer ! On a souvent tendance à compter le nombre de calories, les glucides, lipides et protéines. Mais 100 kcal d'aliments cuits n'équivalent pas 100 kcal de végétaux crus ! Sauf que, quand on n'est pas très habitués à manger cru, nos intestins peuvent devenir un peu paresseux et, la digestion des fibres peut s'avérer plus difficile que prévu... Et comme le corps a besoin des micronutriments présents dans les végétaux crus pour se régénérer, pas facile de trouver un terrain d'entente pour nos intestins.

          Et c'est là qu'on dit MERCI à l'extracteur !!! Petit bijou qui sait séparer le plein potentiel de l'aliment, des fibres difficilement digérées par des intestins irritables. Le seul bémol : son prix... qui varie entre 200 et... beaucoup d'euros ! Mais croyez-moi, je me remercie tous les jours d'avoir investi dans cet appareil en me régalant avec un bon jus fait maison, qui coûte carrément moins cher que ce qu'on peut trouver en magasin bio du coup, et qu'on peut personnaliser à l'infini :)  

Jus concombre-pomme-persil à l'extracteur

Et les fruits alors ?

          Il est tout à fait possible de faire des jus de fruits, mais comme ils ont un indice glyémique assez élevé (ils font monter rapidement le taux de sucre dans le sang), il est préférable de les consommer à la croque, avec leurs fibres pour réguler la glycémie, ou alors de les mélanger à des légumes pour les jus. Utiliser 1/3 de fruits pour 2/3 de légumes me paraît judicieux. Pour ma part j'aime bien utiliser des pommes, pleines de vitamines, qui adoucissent les jus tout en faisant du bien à nos intestins souvent oubliés, et qui font partie des fruits les plus abordables et disponibles une grande partie de l'année. 

          A votre santé ! 


          Et vous, avez-vous déjà songé à acquérir cet appareil ingénieux ? 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×